Spécialiste moteurs et ventilateurs
01.60.18.30.30
Aide au choix
Affiner ma sélection
Rubriques

Moteurs de V.M.C

V.M.C

Ces moteurs de vmc, ventilation mécanique contrôlée, sont utilisés pour la ventilation domestique de maisons individuelles.

2 article(s)

Les meilleurs moteurs VMC sur notre site

 

Une VMC ou ventilation mécanique contrôlée sert à renouveler de manière continuelle l'air à l'intérieur d'une pièce, faisant en sorte que l'air humide ou chargé en odeur ne contamine le reste du bâtiment. Toute VMC nécessite un moteur performant pour faire tourner les pâles du ventilateur. Sur notre site, vous trouverez divers types de moteurs électriques pour VMC, à des puissances différentes, pour répondre à chacun de vos besoins.

 

Le moteur de VMC, qu'est-ce que c'est ?

 

Une VMC est une ventilation nécessitant un grand nombre d'éléments pour fonctionner correctement. L'un de ses composants principaux est le moteur, qui se trouve à l'intérieur du groupe d'extraction, généralement présenté sous la forme d'un caisson. Dans ce caisson se trouve donc un ventilateur, c'est-à-dire un ensemble de pâles, relié au moteur. Cela va permettre forcer l'air se trouvant à l'extérieur de la pièce d'y entrer, à travers les ouvertures qui y sont présentes. Dans certains cas, le caisson peut aussi faire en sorte d'extraire l'air pollué ou humide de la pièce vers l'extérieur. Selon la puissance du moteur, la vitesse à laquelle va tourner le ventilateur, selon la taille de la pièce, le type d’air à extraire ou à faire entrer, la puissance nécessaire peut fortement varier.

 

À quel endroit placer le moteur de VMC ?

 

Le choix de l'endroit où sera placé le moteur dépend principalement de la configuration de votre bâtiment. En effet, le but est de faire en sorte que le moteur soit complètement désolidarisé des espaces de vie. Ce type d'appareil pouvant être assez bruyant et émettre des vibrations, cette désolidarisation est nécessaire. Afin d'amortir ce bruit généré par le moteur, il peut également être conseillé d'y ajouter un système de patin pour éviter la propagation des vibrations, pouvant vous gêner au quotidien. Ainsi, il est d'usage de placer le moteur de la VMC dans les combles, au-dessus de la charpente, sous les rampants ou dans un faux plafond. Pour les bâtiments où les espaces sont assez restreints, il existe des caissons compacts, tout aussi efficaces que ceux de taille normale. Ces derniers sont généralement utilisés pour les appartements ou les maisons à toit plat.

 

Et concernant l'entretien ?

 

Selon votre niveau d’expertise dans le domaine, mais aussi la complexité du système installé, il vous sera souvent conseillé de faire appel à un professionnel. Néanmoins, cette opération peut être réalisée soi-même dans les installation de petite envergure. Pour ce faire, pensez avant tout à couper l'alimentation générale de la VMC pour éviter tout incident. Il est en principe impossible pour un non professionnel d'ouvrir le caisson du moteur en lui-même. Plutôt que de forcer son ouverture, il est préférable de juste réaliser les contrôles et l'entretien de base. Ainsi, vous aurez à le dépoussiérer, à en vérifier l'usure, notamment au niveau des roulements. De même, pensez à contrôler la suspension du moteur et ses patins pour éviter la transmission des vibrations et autres bruits parasites. Les moteurs que nous proposons sont d'ailleurs connus pour offrir un confort et une praticité exceptionnels. N'hésitez pas à nous contacter ou à visiter l'ensemble de notre site pour découvrir notre gamme de moteurs pour VMC et leurs accessoires.