Spécialiste moteurs et ventilateurs
01.60.18.30.30

Variateurs et Autotransformateurs

Variateurs - Commandes - Détecteurs

Nos solutions pour un meilleur contrôle de vos ventilateurs

La maîtrise du flux d'air est importante afin d'atteindre une certaine efficacité et efficience dans l'utilisation d'un ventilateur industriel. Cela permet non seulement de réduire le bruit émis, mais aussi de mieux contrôler les dépenses énergétiques et d'adapter la capacité de la ventilation aux différentes exigences. La maîtrise du flux d'air passe principalement par le contrôle de la vitesse des moteurs utilisés par un ou plusieurs ventilateurs centrifuges. Pour ce faire, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. Parmi elles, les variateurs de vitesse, des autotransformateurs, des détecteurs de flux d'air alimentés en monophasé ou en triphasé

88 article(s)

1 2 3

77,30HT
Délai de livraison : 3 semainesDélai de livraison : 3 semaines
Achat rapide
1 797,80HT
Délai de livraison : 4 semainesDélai de livraison : 4 semaines
Achat rapide

Les autotransformateurs

Qu'est-ce qu'un autotransformateur ?

Avant de pouvoir répondre à cette question, il nous faudra d'abord définir ce qu'est un transformateur. En effet, un autotransformateur est un type de transformateur. Une machine électrique, qui va modifier (transformer) la tension et l'intensité d'un courant alternatif, de manière à ce que ces dernières soient plus élevées ou plus basses qu'à leur origine. Cette transformation est effectuée avec un rendement optimal. Le transformateur utilise le principe d'induction électromagnétique, qui, expliqué de manière très simple, consiste en deux enroulements de fils de cuivre séparés physiquement, mais couplés magnétiquement autour d'un aimant (noyau magnétique). Le passage du courant électrique par ce système va modifier la valeur de sa tension et de son intensité.

Un autotransformateur, de son côté, est un type de transformateur qui n'est composé que d'un seul enroulement. Même s'il y a un enroulement secondaire, ce dernier fait partie intégrante du premier enroulement. Le terme auto vient du fait que les variations de la tension et de l'intensité seront automatiquement améliorées par l'utilisation d'un enroulement unique.

Quels sont les différents types ?

Il existe 3 types fondamentaux d'autotransformateurs, basés principalement sur leur utilisation.

Les step up (élévateur) : ces derniers servent principalement à faire en sorte que la tension et l'intensité de sortie soient beaucoup plus élevées que celles d'entrée. Ainsi, vous transformerez par exemple un 120 V en 220 V.

Les step down (abaisseur) : ils sont utilisés pour que la tension et l'intensité de sortie soient beaucoup plus basses que celles d'entrée. Un courant à 220 V pourra par exemple être descendu à 120 V selon les besoins.

Les variables : il peut parfois être nécessaire d'avoir une sortie de tension variable. C'est pourquoi un autotransformateur à tension variable est utile, car, vous pourrez facilement ajuster n'importe quelle tension à votre besoin, que vous souhaitiez l'élever ou l'abaisser.

Dans ce qu'on appelle autotransformateur variable, se trouvent :

Ceux qui sont variables monophasés : ceux-ci ont une tension d'entrée monophasée de 230 V, et une de sortie allant de 0 à 230 V, selon la position du sélecteur.

Ceux qui sont variables triphasés : ceux-ci ont une tension triphasée de 400 V, et une de sortie allant de 0 à 400 V, selon la position du sélecteur.

Quelles applications pour un autotransformateur ?

L'autotransformateur est l'une des méthodes les plus utilisées dans la réduction de la tension d'alimentation d'un ventilateur. Il peut également être utilisé pour démarrer les moteurs électriques utilisés par ce même ventilateur. Généralement, il est très fiable. Avec un bon autotransformateur, le ronflement du moteur ainsi que les émissions électromagnétiques peuvent être minimisés.

Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Avantages :

L'autotransformateur présente comme premier avantage d'être beaucoup moins coûteux qu'un transformateur à deux enroulements. L'économie possible grâce à la présence d'un seul enroulement lui permet également d'être beaucoup plus petit. Il occupe donc moins d'espace. Et enfin, ses pertes sont beaucoup plus faibles grâce à une meilleure régulation de la tension, lui conférant un rendement beaucoup plus élevé.

Inconvénients :

Contrairement à un transformateur classique, l'autotransformateur a une impédance beaucoup plus faible, pouvant résulter par un courant de court-circuit beaucoup plus élevé. Il ne dispose d'aucune isolation galvanique entre l'enroulement secondaire et primaire, ce qui expose l'opérateur et l'équipement à un certain danger s'il y a eu défaut de fabrication du transformateur.

Quelle marque d'autotransformateur utiliser ?

Parmi les meilleures marques que nous proposons dans notre sélection se trouve Ebmpapst. Fondée en 1963 et d'origine allemande, elle est connue pour sa fiabilité, mais surtout pour le bon rendement énergétique de ses matériels. Ainsi toute la gamme d'autotransformateur proposée par Ebmpapst ne déroge pas à cette qualité de construction.

Normes d'utilisation

Si vous souhaitez contrôler plusieurs ventilateurs avec votre autotransformateur, il est d'usage que l'ampérage total des ventilateurs connectés ne doit pas excéder 75% de la puissance maximale du contrôleur. Une réduction de vitesse peut de son côté aller jusqu'à 30% de sa puissance.

Les normes européennes applicables pour ce type de transformateur sont :

La CEI 60989

La CEI 60076-8

 

Les variateurs de vitesse

Qu'est-ce qu'un variateur de vitesse pour ventilateur ?

Le variateur de vitesse, parfois aussi appelé variateur de fréquence est un dispositif électronique, qui permet de contrôler la vitesse et le couple des moteurs électriques utilisés par les ventilateurs. Pour ce faire, ce dispositif va principalement influencer la fréquence et la tension électronique alimentant ces moteurs. Le régulateur de vitesse peut également comporter d'autres fonctionnalités comme le contrôle et la protection des autres équipements du système de ventilation.

Quels sont les différents types ?

Nous pouvons dénombrer différents types de régulateurs de vitesse, mais nous en retiendrons les deux plus utilisés, à savoir :

Ceux en source de courant, qui maintiennent un ratio de courant et de fréquence à un niveau constant.

Ceux en source de tension, qui sont actuellement à la pointe de la technologie. Ils maintiennent le ratio entre le voltage et la fréquence à un niveau constant à tout moment. Ainsi, si un moteur a une valeur de départ de 220 V pour 50 Hz et que l'on abaisse la fréquence à 25 Hz, la tension descendra automatiquement à 110 V.

Quelles applications pour un variateur de vitesse ?

Les variateurs de fréquence sont actuellement de plus en plus utilisés dans le milieu industriel, que ce soit dans l'entraînement de pompes ou de ventilateurs. Les moteurs de ventilateurs centrifuges peuvent ainsi être contrôlés de manière satisfaisante en utilisant des variateurs de vitesse. En effet, une vitesse adaptée ou infiniment variable permet un processus de ventilation optimisé, offrant un meilleur rendement énergétique selon les besoins.

Pourquoi utiliser un variateur de vitesse industriel ?

Comme nous l'avons déjà évoqué, l'un des principaux atouts du variateur est l'économie d'énergie. Sur les ventilateurs où les moteurs utilisent des couples variables, le gain d'énergie est d'autant plus intéressant. Il permet également une meilleure gestion des différents paramètres du moteur comme, son accélération, sa vitesse, sa tension… Et enfin, le régulateur peut également aider à diminuer l'usure du moteur, notamment en limitant son courant de démarrage qui peut atteindre 8 fois son courant nominal. Le démarrage se fait donc progressivement en utilisant le variateur.

Nos différentes marques à votre disposition

Découvrez sur notre site les meilleures marques de régulateurs de vitesse. Sélectionnées pour la qualité de leurs produits, comme  Atlantic, Hélios, ou ZIEHL ABEGG.